Apple Watch

un nouveau brevet pour prendre la tension artérielle sans manchette


Apple est très engagée sur le segment de la e-santé, via son Apple Watch notamment. Et le géant américain a encore de nombreuses idées pour aller plus loin.

Apple ne s’en est jamais cachée, la firme de Cupertino mise gros sur la santé, sur la e-santé plus précisément. Notamment via l’Apple Watch comme outil de mesure. Sa montre connectée pourrait notamment dans un futur plus ou moins proche permettre de prendre sa tension artérielle, et ce sans la traditionnelle manchette. Un nouveau brevet vient d’être déposé en ce sens.

Apple dépose un nouveau brevet pour la tension artérielle

Les technologies médicales ont énormément évolué ces dernières années. Aujourd’hui, il est possible d’acheter un certain nombre d’équipements médicaux à utiliser chez soi, dans le confort de sa maison, comme un tensiomètre. Cela étant dit, le problème avec ces appareils, dans leur forme conventionnelle tout du moins, c’est que, si vous n’avez pas l’appareil sur vous, vous ne pouvez pas prendre votre tension.

Un dispositif sans manchette basé sur le sismo-cardiogramme

C’est un problème qu’Apple souhaite résoudre. En effet, un brevet découvert récemment par AppleInsider laisse entendre que la marque à la pomme explore l’idée de créer un système de prise de tension sans manchette. Comment cela pourrait-il fonctionner ? Si l’on en croit le document inclus dans le brevet, le dispositif utiliserait un sismo-cardiogramme.

Il s’agit d’un appareil qui vient mesurer les micro-vibrations et qui est d’ordinaire placé sur le sternum de la personne. Quel rapport avec la tension artérielle ? Selon le document, Apple utiliserait un réseau de neurones pour compiler les données récoltées par le sismo-cardiogramme et estimer la tension artérielle de l’utilisateur.

Difficile, voire impossible, à ce stade de jauger de la précision des résultats obtenus par rapport aux méthodes traditionnelles – avec la manchette -. Comme c’est le cas avec d’autres fonctionnalités de santé intégrées dans les produits Apple, notamment l’Apple Watch, de tels dispositifs n’ont pas vocation à servir de diagnostic mais plutôt d’indicatifs. Autrement dit, il ne faut pas accord aux résultats autant de valeur que ceux obtenus par des professionnels de santé avec du matériel dédié. Cela étant dit, ces dispositifs peuvent servir à évaluer l’état de santé général et, dans l’éventualité où l’on viendrait constater des données anormales, prendre rendez-vous chez un médecin pour poser un vrai diagnostic.

On terminera en précisant qu’il ne s’agit là que d’un brevet. Rien ne saurait garantir qu’Apple a l’intention, ni la possibilité technique, de créer un tel système. Si tel devait être le cas, il ne fait aucun doute, ou presque, qu’on le retrouverait dans l’Apple Watch. À suivre !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *