M1 iPad Pro blanc Apple

il n’y aura pas de fusion des Mac et des iPad


Au sein de l’écosystème Apple, les Mac et les iPad ont de plus en plus de choses en commun. Et il y a quelques jours, la firme de Cupertino a franchi une nouvelle frontière, en présentant des iPad Pro qui utilisent le même processeur M1 que les MacBook Pro, MacBook Air et Mac mini dévoilés au dernier trimestre 2020.

Aussi, il serait logique de penser que sur le long terme, Apple pourrait fusionner ces deux catégories de produits. Mais cela a été fortement démenti par des responsables de l’entreprise, lors d’une interview avec le média britannique The Independent (relayée par nos confrères de 9to5Mac).

Dans cette interview, Greg Joswiak, vice-président senior du marketing, explique que contrairement à ce que pensent certaines personnes, les Mac et les iPad ne sont pas en concurrence, et l’entreprise n’a pas l’intention de fusionner les deux catégories de produits. « Nous sommes très fiers du fait que nous travaillons vraiment, vraiment dur pour créer les meilleurs produits dans leur catégorie respective », a-t-il indiqué.

En tout cas, grâce à la puce M1, qui dote les nouveaux iPad Pro d’une puissance extraordinaire, Apple peut présenter ces modèles comme des concurrents de Chromebooks et des PC sous Windows. Par rapport aux modèles de 2020, les gains de performance sont considérables.

« Le CPU 8 cœurs intègre les cœurs de processeur les plus rapides au monde pour une puce à faible consommation d’énergie, offrant des performances jusqu’à 50 % plus rapides que la puce A12Z Bionic. Le GPU 8 cœurs va encore plus loin en offrant des performances graphiques jusqu’à 40 % plus rapides. L’association des performances CPU et graphiques de l’iPad Pro renforce sa position d’appareil le plus rapide de sa catégorie », explique Apple dans un communiqué présentant ses nouveaux iPad Pro.

Pour le moment, Apple n’est pas intéressé par les écrans tactiles pour les Mac

En 2020, la mise à jour de MacOs incluait une nouvelle interface qui rappelle celle d’iPadOS et qui suggérait que via cette mise à jour, Apple préparait son système d’exploitation à l’arrivée de modèles équipés d’écrans tactiles. Mais cela a également été démenti par Apple.

Lors d’une interview, un responsable avait admis que certains éléments de cette nouvelle interface étaient inspirés d’iOS et d’iPadOS. Mais ces changements ont été pensés afin d’améliorer l’ergonomie, mais pas dans le but d’anticiper un basculement vers des ordinateurs avec écrans tactiles.

La demande est en hausse pour les ordinateurs et pour les tablettes

En tout cas, Apple présente ses nouveaux iPad Pro (ainsi qu’un nouvel iMac), à un moment où on observe une hausse de la demande pour les tablettes et pour les ordinateurs, en raison du recours massif au télétravail et à l’enseignement à distance.

D’après les données d’IDC, les expéditions d’ordinateurs dans le monde ont augmenté de 13,1 % en 2020, par rapport à 2019. La dernière fois qu’une telle hausse a été observée, c’était en 2010.

En ce qui concerne les tablettes, les expéditions ont augmenté de 13,6 % en 2020. « Le marché mondial des tablettes a connu un quatrième trimestre exceptionnel (4T20) avec une croissance de 19,5% d’une année à l’autre et des expéditions totalisant 52,2 millions d’unités, selon les données préliminaires de l’International Data Corporation (IDC) Worldwide Quarterly Personal Computing Device Tracker. Impacté par la pandémie, le marché des tablettes a atteint des niveaux d’expédition jamais vus depuis le quatrième trimestre 2017 où le total était de 49,9 millions », indiquait un rapport d’IDC.

Apple MacBook Air 2020 M1 256 Go



Source link

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *