la fonctionnalité «App Tracking Transparency» devient obligatoire


Publié le :

À partir de ce lundi 26 avril, les utilisateurs d’iPhone pourront choisir pour chaque application mobile s’ils acceptent d’être suivis à la trace ou pas. Les éditeurs d’applications avaient déjà la possibilité de le faire depuis septembre. Avec le déploiement de la version 14.5 d’iOS, le système d’exploitation d’Apple, la fonctionnalité App Tracking Transparency devient obligatoire. Comment ça marche et que va changer cette décision de la marque à la pomme ?

Concrètement, si vous avez un iPhone, une fenêtre de consentement s’affichera à l’ouverture de chaque appli. Si vous répondez non, ou si la fenêtre n’apparaît pas, l’application n’aura pas accès à votre identifiant publicitaire, un numéro qui permet de vous pister en ligne, de vous suivre sur divers sites que vous consultez.

Évidemment, de nombreuses plateformes craignent que le milliard de propriétaires d’iPhone réponde majoritairement « non ».  Facebook, notamment, ne décolère pas. Son patron Marck Zuckerberg souligne que de nombreuses entreprises ne pourront plus cibler leurs clients. Or, les marques paient plus cher pour des publicités finement personnalisées.

La publicité personnalisée toujours plus ou moins présente…

Pour essayer de le limiter l’impact de cette nouvelle politique sur ses revenus, Facebook a décidé de diffuser ses propres informations à côté de celles d’Apple sur la fenêtre de consentement.

Cela dit, cela n’empêchera pas complètement ceux qui ont refusé le traçage de recevoir de la publicité personnalisée. Par exemple, Instagram pourra continuer à déduire les goûts en fonction de la navigation sur son propre site. Les applis se serviront aussi de données de première main comme l’âge ou la localisation, mais elles ne pourront plus, potentiellement, les échanger avec des tiers, qu’il s’agisse de faire des recoupements ou de les vendre.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *