GameStop envisage de lever jusqu'à 1 milliard de dollars, soit dix fois plus qu'envisagé en décembre. Entretemps, la valeur a fait l'objet d'une intense frénésie entretenue par les « gamers » et autres adeptes de forums boursiers.

Sueurs froides en Bourse pour GameStop


Publié le 5 avr. 2021 à 16:30Mis à jour le 6 avr. 2021 à 9:18

Au coeur d’ une âpre bataille spéculative entre Wall Street et les investisseurs particuliers depuis le début de l’année, le distributeur américain de jeux vidéo GameStop s’est senti pousser des ailes. Mais l’atterrissage pourrait être brutal. Le titre de la société texane a perdu jusqu’à 14 % ce lundi dans les premiers échanges à la Bourse de New York, après l’annonce d’une augmentation de capital massive. Signe de la fébrilité autour de la valeur, celle-ci a ensuite fait le yoyo dans un marché haussier pour clôturer à -2,35 %.

GameStop envisage de lever jusqu’à 1 milliard de dollars (847 millions d’euros) en émettant au maximum 3,5 millions d’actions nouvelles. L’opération risque de diluer fortement les actionnaires du groupe, dont la valeur boursière totale atteint environ 13 milliards de dollars. D’où son accueil mitigé, à ce stade, sur les marchés.

Cette levée de fonds, coordonnée par la banque d’affaires Jefferies, est dix fois plus importante que celle de 100 millions de dollars envisagée en décembre, avant que le titre fasse l’objet d’ une intense spéculation. L’ambition a été revue à la hausse pour accélérer la mue de GameStop des magasins traditionnels de jeux vidéo vers l’e-commerce, sous la pression de son premier actionnaire et administrateur, Ryan Cohen.

Le groupe, propriétaire de l’enseigne Micromania en France, veut aussi profiter de l’immense vague de ferveur dont il fait l’objet depuis que des « gamers » et autres usagers des forums en ligne Reddit ont pris sa défense face aux hedge funds adeptes de la vente à découvert . En janvier, ce mouvement de révolte a fait bondir le cours de GamesStop de 1.600 %, avant une chute vertigineuse, le tout en quelques jours seulement. Le titre s’est repris depuis et affiche encore un gain de 916 % depuis le début de l’année.

L’émission d’actions nouvelles annoncée lundi se fera via une offre « au prix du marché » (at-the-market equity offering). Au cours de clôture de jeudi dernier, avant la fermeture des Bourses pour le Vendredi saint, GameStop aurait seulement pu lever 670 millions de dollars en émettant 3,5 millions de titres. Pour le moment, la société ne précise pas le calendrier et l’ampleur de son augmentation de capital.

Sur le terrain, GameStop bénéficie en revanche de sa notoriété retrouvée. Ses ventes ont crû de 11 % au cours des neuf premières semaines de l’année, et de 18 % sur le seul mois de mars, en rythme annuel.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *